Horaires de mai de la Médiathèque

01
Mai

Pour le mois de mai, la médiathèque continue avec ses horaires adaptés :

  • Les mercredis de 13h30 à 17h
  • Les jeudis de 13h30 à 17h
  • Les vendredis de 13h30 à 17h
  • Le samedi 29 mai de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30

Pour les retours, vous pouvez également utiliser la boîte de retours à droite de la porte d’entrée.

Un moteur de recherche pour trouver tous nos produits en vrac

10
Mai

L’association Zéro Déchet Lyon a officiellement lancé son site web de recherche de produits vrac pour faciliter les achats zéro déchet des habitant·e·s de l’agglomération lyonnaise.

Abracada’vrac est un projet collaboratif, géré et alimenté par une 30aine de bénévoles ! Le graphisme, le développement web et la collecte de données ont été réalisé par des bénévoles de l’association Zéro Déchet Lyon.

Un outil aux multiples impacts

Plusieurs filtres sont possibles pour cibler également d’autres impacts que les emballages : provenance géographique, labels… un outil complet et gratuit.


« Participer au projet Abracada’vrac, c’est donner un coup de pouce pour la démocratisation du vrac en le rendant plus accessible. C’est très satisfaisant de voir ensuite les produits collectés sur la belle interface conçue par les développeurs et graphistes! »

Audrey, bénévole à Zéro Déchet Lyon

Festival du Voyage Engagé – 4ème édition

30
Avr
Le Festival du Voyage Engagé revient pour sa 4ème édition du 7 au 9 mai 2021 en direct sur vos écrans grâce à l’équipe de On The Green Road !
Gratuit et ouvert à tou·tes, le festival permet aux voyageuses et voyageurs engagé·e·s accompagné·e·s par l’association de partager l’expérience qui les a fait changer de regard. À travers leurs documentaires et de nombreux autres formats de partage, ils et elles font découvrir les multiples façons d’agir dans le monde pour donner envie de nous engager, ici, maintenant, dans la transition.

« Retours sur Terre »

La thématique de cette année est « Retours sur Terre ». La programmation se développera autour de trois axes :
  • Retour aux racines (communautés autochtones, spiritualités, traditions…)
  • Voyages reconfigurés : retour à l’essentiel (comment voyager autrement en temps de pandémie, comment avoir un impact positif en voyage…)
  • À la santé de la Terre (l’alimentation et l’agriculture, la santé et la médecine, par et pour la Terre)

Programmation

Pour consulter la programmation complète du festival, c’est ici :

Un festival en ligne

Le festival se déroule en ligne, dans les locaux virtuels de la Maison de l’Environnement spécialement aménagés pour une expérience immersive riche.

S’engager avec le Festival

Envie de s’engager et de donner un coup de main ? Le Festival a besoin chaque année de bénévoles motivé·e·s !
Avec le soutien de l’Université Lumière Lyon 2, la Métropole de Lyon et la MAIF.
En partenariat avec ImagoTV, InfoDurable, TCL et CapSao.

5 jours à la découverte de l’eau pendant les vacances

Stage 8-12 ans

08
Mar

Les vacances scolaires sont l’occasion pour les 8-12 ans de comprendre l’environnement en s’amusant.

Le stage est annulé en raison des nouvelles mesures sanitaires

Chaque vacances, la Maison de l’Environnement leur propose une semaine d’activités pour comprendre l’environnement qui les entoure mais aussi comment le protéger.

Ce stage d’avril sera sur le thème de l’eau et de son importance pour tous les habitants et habitantes de la planète, à poils, à plumes, à écailles ou à feuilles.

  • Découvrez le Rhône, son rôle dans la vie de la ville mais aussi les animaux qui y nagent
  • Expérimentez la manière dont l’eau peut devenir une énergie ou une source d’inspiration artistique
  • Apprenez les écogestes à refaire à la maison pour préserver l’eau et la garder propre

Accueil des enfants à la Maison de l’Environnement le matin de 8h30 à 9h et départ en fin d’après midi de 17h à 17h30

Les activités sont prévues pour se dérouler au maximum en extérieur, soit dans le patio de la Maison de l’Environnement, soit sur les berges du Rhône ou dans le parc de Gerland. Le port du masque reste actuellement obligatoire pour les enfants de plus de 6 ans.

 

Horaires d’avril de la Médiathèque

07
Avr

Pour le mois d’avril, la médiathèque aménage ses horaires et ouvre les week-ends. L’équipe se relaie pour assurer une permanence :

  • Les mercredis de 13h30 à 17h
  • Les jeudis de 13h30 à 17h
  • Les vendredis de 13h30 à 17h
  • Tous les samedis de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30

Pour les retours, vous pouvez également utiliser la boîte de retours à droite de la porte d’entrée.

La Légumerie a besoin de vous pour son projet

06
Fév

L’Oasis de Gerland est un jardin partagé déjà très vivant où poussent de beaux fruits et légumes grâce aux habitant·e·s du quartier, adultes et enfants qui mettent la main à la terre.

Derrière l’animation de ce lieu, il y a une association : La Légumerie ! Une association qui intervient sur nos Parcours « Parents en transition écologique », « Jardin (ou balcon) de biodiversité » et « Consommer Local et Écoresponsable », anime des ateliers de l’Université du Faire Soi-Même, témoigne lors de soirées et Ciné-Défis… bref, une association aux multiples talents que vous croiserez souvent à la Maison !

La Baraque du Potager, kézako ?

L’Oasis de Gerland est un lieu d’événements grand public conviviaux et festifs autour de l’alimentation, comme La Fabrique à Manger, les Tablées du Potager ou des repas solidaires à destination des personnes en situation de précarité qui réunissent à chaque fois une bonne centaine de personnes de tous horizons.

Après quatre ans d’animation de l’Oasis de Gerland ce jardin nourricier à vocation sociale devient avec le soutien de nombreux partenaires associatifs et les collectivités locales, un véritable tiers-lieu.

Fort de cet élan, le collectif d´habitant.e.s jardini.ères.ers et La Légumerie ont décidé d´aller plus loin en construisant « la Baraque du potager », un équipement qui va favoriser le déploiement d’actions solidaires vers l’alimentation durable !

A l’image des jardins partagés, ce projet participe également à la transformation de la ville, par les habitant·e·s et pour les habitant·e·s.

5 jours de stage 8-12 ans pour les vacances de février

02
Fév

Les vacances scolaires sont l’occasion pour les 8-12 ans de découvrir les enjeux de la transition écologique tout en s’amusant.

Rendez-vous du 8 au 12 février à la Maison de l’Environnement (Lyon 7ème, Gerland) pour une semaine d’activités pour comprendre l’environnement qui nous entoure et comment le protéger.

Cinq jours d’ateliers ludiques

La Maison de l’Environnement vous propose pour cet hiver 2021 un stage sur le thème de l’AIR : des animaux volants à la pollinisation des plantes, de l’énergie éolienne à la pollution de l’air, de la force du vent à l’impact de nos activités sur l’atmosphère… Entre observation et expérience, découvrez tous ses secrets :

  • Identifiez les oiseaux et les insectes volants et apprenez à les protéger
  • Expérimentez la manière dont le vent peut devenir une énergie ou servir aux graines pour se déplacer
  • Maitrisez la conduite du vélo en ville pour lutter contre la pollution atmosphérique
  • Cherchez les écogestes à faire à la maison pour éviter la pollution de l’air intérieur

L’accueil des enfants se fait de 8h30 à 9h le matin et le départ entre 17h et 17h30 en fin d’après midi.

Ville & Aménagement Durable à la Maison de l’Environnement

01
Fév

La Maison de l’Environnement accueille une nouvelle association partenaire, le réseau Ville & Aménagement Durable.

Depuis près de 20 ans, Ville & Aménagement Durable (VAD) mobilise et anime un réseau de plus de 2000 professionnels en Auvergne-Rhône-Alpes (dont 360 adhérents), pour faire évoluer les standards et innover collectivement autour des enjeux du bâtiment et de l’aménagement durables. Son rôle est de penser les territoires de demain, en s’appuyant sur les retours d’expérience (expertise, retour terrain), le débat, la formation et l’information.

VAD s’appuie sur un modèle innovant, basé sur des actions collectives où les membres sont les premiers contributeurs et le moteur de l’activité.

Le périmètre de notre action est très large : on va parler de réhabilitation, de confort, de santé, de réemploi, de vivre ensemble… L’association organise sur les territoires une trentaine d’événements par an pour les professionnels. Nous proposons une dizaine de modules de formations par an, un Observatoire de la construction et de l’aménagement durables, des actions collectives et partenariales (supprimer : plateformes comme la Co’LAB) mais aussi une vision plus prospective avec notre conférence annuelle.

Claire Vilasi, chargée de mission chez VAD

VAD a rejoint les associations partenaires de la Maison de l’Environnement, au même titre que des acteurs du territoire comme l’ALEC ou la Maison du Vélo.

Être dans une approche transversale et multiacteurs est pertinent dans nos modalités d’action : la Maison de l’Environnement nous permet d’être en relations(supprimer le s) avec différents acteurs, dont certains que nous connaissons déjà comme Oïkos ou les Robins des Villes (enlever : ou la Bergerie Urbaine). Cela nous permet d’avoir une vision de ce qui se met en place sur les territoires (=plutôt d’assurer une veille de la dynamique territoriale) pour relayer ces initiatives aux professionnels et ainsi, imaginer ensemble comment de nouvelles pratiques peuvent émerger. Supprimer : Nous pouvons leur montrer comment ces nouvelles pratiques peuvent influencer leurs manières de construire et imaginer les villes.

Le lieu nous est également connu. Il n’est pas choisi au hasard, il a du sens pour l’organisation de nos formations et entre en résonnance avec nos valeurs. Différents partenariats sont à envisager sur le thème de la construction et de l’aménagement durables pour alimenter les projets de la Maison.

Claire Vilasi, chargée de mission chez VAD

Toutes les actions de l’association sont à découvrir sur le site https://www.ville-amenagement-durable.org et leurs réseaux sociaux.

Des moutons à la Maison de l’Environnement ?

Bienvenue à la Bergerie Urbaine

27
Jan

Une nouvelle association est entrée à la Maison de l’Environnement début 2021, une association que vous avez peut-être vu passer sous vos fenêtres ces derniers mois. La Bergerie Urbaine est une structure portant un projet d’agriculture urbaine pour rendre la ville plus bêêêlle !

L’objectif de l’association ? Donner une valeur nourricière aux espaces naturels urbains. Pour cela, La Bergerie Urbaine porte un projet d’élevage de moutons sur la métropole avec une part de gestion pastorale sur des terrains publics et privés ainsi qu’une part de pâturage itinérant pour valoriser les ressources fourragères morcelées sur le territoire.

Crédits © La Bergerie Urbaine

Le troupeau de la Bergerie Urbaine se déplace ainsi à travers la métropole, via les trottoirs et les passages piétons, pour aller brouter dans les parcs, les friches et les pieds d’immeubles sans perturber la circulation ou la sécurité des habitants. Depuis 2019, ce sont déjà 109 sorties réalisées, ce qui représente plus de 350 km sur 34 communes de la métropole lyonnaise.

Crédits © La Bergerie Urbaine

Plus qu’un simple entretien des terrains, chaque déplacement est un petit événement dans la métropole comme l’explique Bastien Massias, berger urbain :

« C’est de la sensibilisation, du lien social, de la pédagogie… Un troupeau qui se déplace créé une ambiance atypique. Les habitants et habitantes viennent voir le troupeau, ouvrent les fenêtres et discutent avec nous. C’est l’occasion d’aborder des thèmes comme la nature en ville, les enjeux de consommation alimentaire ou encore de biodiversité »

Envie de découvrir cette ambiance ? Jetez un œil à leur page facebook ou leur compte instagram.

Crédits © La Bergerie Urbaine

La Bergerie Urbaine a donc rejoint le collectif d’associations de la Maison, l’opportunité de créer des liens avec de nouvelles associations et de participer à des projets collectifs :

« Nous sommes déjà intervenus pour le PASSE-Jardins par exemple, au jardin de l’envol. Pour nous l’entrée à la Maison est une nouvelle dynamique autour de projets collectifs, nous allons aussi pouvoir travailler avec des associations naturalistes. »

L’association porte également l’idée d’un projet multiacteurs qui pourrait sensibiliser un public très large :

« Nous aimerions organiser en Juin 2021 « La Petite Transhumance du Grand Lyon », une transhumance de 5 jours et 4 nuits avec 30 moutons sur la métropole. Nous associerons le déplacement en journée à 4 soirées sur des lieux patrimoniaux et culturels où seront proposées des activités en lien avec d’autres acteurs locaux, comme par exemple La Légumerie qui organisera des ateliers de cuisine participatives autour des moutons. D’autres acteurs de la Maison devraient également être présent à nos côtés pour cette transhumance urbaine. »

Pour en savoir plus sur cette association et ses projets, rendez-vous sur le site web