Aremacs à la rencontre de Métro, Sysco et l’institut Paul Bocuse pour valoriser les biodéchets

09
Avr
Aremacs à la rencontre de Métro, Sysco et l’institut Paul Bocuse pour valoriser les biodéchets

Le Sirha, rendez-vous incontournable des professions de l’hôtellerie et de la restauration, représente plusieurs tonnes de biodéchets sur 4 jours. Cette année le Sirha s’est lancé dans une démarche de récupération et de revalorisation de ces déchets en faisant appel à l’association AREMACS (Association pour le Respect de l’Environnement lors des Manifestations Culturelles et Sportives), forte de ses 15 ans d’expérience.

Après une première expérience réussie sur le Sirha Green (en juin), GL Events et AREMACS avaient impulsé un changement de pratiques sur l’événement : on peut amener à faire le geste du tri même sur un salon. C’est un schéma de filière qui a été testé, avec un collectif d’associations pour que les biodéchets puissent être récupérés en cuisine (avec Récup & Gamelles), valorisés par le lombricompostage de proximité (avec Eisenia) et en compostage industriel (Ecovalim) ou données aux associations (Banque Alimentaire 69 et le Chaînon Manquant). Fort du succès sur le Sirha Green, GL Events a étendu cette action au Sirha de janvier 2019.

« Même si les acteurs ne sont pas encore tous prêts, GL Events a poursuivi son engagement. » explique Paul Berthet, directeur d’Aremacs. « Il y a eu un travail sur l’amont pour repérer des gisements de biodéchets à capter. Nous avons travaillé avec l’Institut Paul Bocuse, Sysco et Métro, en sensibilisant le public et les professionnels aux enjeux des biodéchets : on n’aura jamais de mini-usine de recyclage chez nous alors qu’il y a un vrai enjeu citoyen, environnemental et économique autour de la ressource alimentaire. »

Formation, sensibilisation, accompagnement des équipes et installation du matériel adéquat… un travail réalisé auprès des différents corps de métiers représentés sur les différents espaces : marché, espace cuisine, cuisine des chefs…

crédits photos : Aremacs

Accompagner les différentes professions dans la démarche

« Nous ne sommes pas là pour ramasser pour les autres, mais pour accompagner. Même si nous sommes toujours derrière pour aider, nous avons surtout permis de relever des données. Avec une pesée chaque jour, heure par heure, avec les différents types de déchets, nous allons pouvoir proposer un bilan qualitatif et quantitatif à ces acteurs. Il y a un besoin d’écoresponsabilité sur toute la chaîne, un besoin qui est aussi économique, mais surtout un vrai besoin de sens et de connaissance.»

Un travail de sensibilisation qui porte ses fruits et a permis de récupérer plus de 3 tonnes de biodéchets valorisés à 88 % par EcoValim, les 12 % restants valorisés par les Détritivores en compostage de proximité, un dispositif en complémentarité des 17 tonnes récupérés par la Banque Alimentaire du Rhône.

« À la fin, les grands chefs se prenaient même en photo avec leurs bioseaux ! L’objet n’est pas de couvrir tout le Sirha, mais de montrer que d’autres pratiques engagées sont possibles sur notre territoire. »

Pour en savoir plus sur AREMACS

Aremacs Rhône-Alpes
19 rue Père Chevrier
69007 Lyon
04 26 00 55 22
lyon@aremacs.com
http://aremacs.com/